Pour le maintien des services publics en montagne et l’aménagement équilibré des territoires.
S'inscrire à notre newsletter
*champs obligatoires
logo_content
Pour le maintien des services publics en montagne
et l’aménagement équilibré des territoires.
menu
 
 
accueil breadcrumb_separator notre combat
"Inédite en France, cette Maison entend expérimenter une nouvelle façon d’accueillir les jeunes mamans célibataires. Elle veut leur offrir un tremplin entre la sortie des centres d’hébergement temporaires et le logement autonome."

Monsieur le Premier Ministre,

L’association que nous avons créée "Que la Montagne est Rebelle" incarne le combat pour l’avenir des territoires de montagne.
Son origine est née dans un petit village de la Haute-Ariège situé à 1 400 mètres d’altitude : l’Hospitalet-près-l’Andorre.
Un nouveau projet prouve la capacité de notre village de montagne à se mobiliser et à lutter pour son avenir : La Maison des Cîmes.
Inédite en France, cette Maison entend expérimenter une nouvelle façon d’accueillir les jeunes mamans célibataires. Elle veut leur offrir un tremplin entre la sortie des centres d’hébergement temporaires et le logement autonome.
Elle s’adresse aux femmes seules avec enfants âgés de plus de trois ans.
En parallèle, cette structure se veut être un lieu de partage et de ressources pour tous les habitants de la vallée, un espace fédérateur de lien social et créateur d’emplois.
Ce projet est très bien avancé à ce jour. Nous disposons du local et des financements de la Communauté de Communes, du Département, de la Région, de l’Etat et probablement de l’Europe.
Nous avons effectué toutes les démarches administratives, mais ce projet bute sur son caractère particulier qui nécessite une demande de dérogation en maison-relais de la part de l’Etat.
Nous avons essuyé un premier refus de la ministre Laurence Rossignol dans un courrier reçu le 18 novembre dernier.
Nous sommes persuadés qu’il s’agit d’une erreur d’appréciation, car rien a priori ne s’oppose à l’obtention de cette dérogation. En effet, ce refus n’est pas argumenté, ce qui ne nous permet pas de fournir les réponses requises pour obtenir une dérogation.
Lors de votre visite à Ax les Thermes le 12 décembre 2016, par l'intermédiaire de votre cabinet vous nous avez confirmé l'intéret que vous portez à ce projet et demandé d'adresser notre dossier à Mme Emmanuelle Cosse Minsitre du Logement. Le courrier que nous avons envoyé le 24 décembre est resté à ce jour sans réponse.
Nous comptons donc, Monsieur le Premier Ministre, sur votre appui pour que notre initiative sociétale puisse voir le jour. Ce sont des mères et leurs enfants, des habitants solidaires, un territoire à revitaliser que nous vous demandons de soutenir.

Pour l’avenir de nos territoires en marge,
Arnaud Diaz,
Président de l’Association Que la Montagne est Rebelle !
et Maire de l’Hospitalet-près-l’Andorre